culture feedback epanouissement collaborateurs

Le feedback, clé de l’épanouissement ?

« Soyez vous-même, les autres sont déjà pris » disait Oscar Wilde. Ca marche aussi en entreprise : si le collaborateur se connecte à ce qu’il a de différent, à sa singularité, il aura naturellement envie de s’impliquer pleinement dans le projet d’entreprise.

Votre mission, si vous l’acceptez, est donc de permettre à chaque individu d’exprimer ce qui le rend unique tout en restant aligné avec la mission de son organisation (unique elle aussi !). La culture du feedback serait donc la clé de l’épanouissement de vos collaborateurs ?

Hélas, les processus de feedback et de formation actuels se focalisent majoritairement sur les perceptions des collaborateurs, et proposent des compétences à acquérir ou à renforcer… de façon collective.

Et pourtant. Pour toute entreprise appréhendant ses talents et ses richesses humaines, chaque salarié est unique, et « c’est cette unicité positive qui fait la force et le potentiel de chacun » (David Fiorucci).

comment se développer autrement ?

  • J’estime avoir la possibilité d’être autonome, et me sens suffisamment valorisé(e)
  • Mes efforts sont appréciés par mon manager au sein de l’équipe
  • J’ai suffisamment de perspectives d’évolution en interne
  • J’ai confiance en la Direction
  • Je suis satisfait(e) du niveau d’information quant à la stratégie globale…

Rien ne vous choque ? Eh oui, les enquêtes d’engagement (souvent anonymes) prennent souvent, avant tout, le pouls des équipes. Même lorsque les questions posées permettent de faire remonter un feedback plus précis lié à des compétences clés pour l’entreprise, elles oublient souvent de placer l’individu au cœur des préoccupations.

individu-centre-strategie

Alors bien sûr, ces enquêtes font remonter de la data essentielle pour piloter et optimiser les « compétences » de l’organisation. Mais le collaborateur qui doit en profiter pour s’améliorer ou respecter un plan d’action adapté, comment va-t-il penser que cette démarche lui est profitable à titre personnel ?

L’objectif, pourtant bien réel, que chacun puisse s’épanouir et s’accomplir pleinement grâce à cette culture du feedback, est souvent laissé de côté et non exploité. Or, l’individu est bien le maillon central ! S’il est source de data pour son employeur, il devrait lui-aussi pouvoir, à son niveau, utiliser les données recueillies pour monter en compétences et se réaliser.

comment réconcilier enjeux de performance et épanouissement ?

Un principe de base : une stratégie d’entreprise mettant en place une culture du feedback doit favoriser l’accomplissement professionnel et personnel, en offrant la possibilité aux collaborateurs de mieux se connaître.

Une notion essentielle donc, dont la réponse doit être fournie par l’entreprise au collaborateur à la recherche de sens :

  • Quel est mon profil à travers mes compétences maîtrisées ?
  • Quels talents sont les miens, que l’entreprise va me permettre de détecter, valoriser, et améliorer de façon continue ?
  • Quelles sont les missions qui me font visiblement le plus vibrer et me permettent de donner le meilleur de moi-même ?
  • Quelle est ma cartographie individuelle de compétences ?

Voilà ce qui doit ressortir d’un feedback qui profite à tous, un feedback à « mission », encore plus humain. En répondant à ces questions avec l’aide de son manager à l’occasion de temps d’échanges, le collaborateur s’ouvre les portes d’un engagement et d’un développement individuel uniques.

developpement personnel collaborateur

vers des outils plus pérennes et plus engagés

À partir de ces réflexions, comment choisir le meilleur outil de feedback pour l’entreprise ?

  • En privilégiant une solution qui permette de renforcer la performance générale de façon efficace et pérenne, tout en faisant de l’organisation l’endroit idéal pour grandir
  • En offrant la possibilité aux collaborateurs de mieux se connaître, et de mieux comprendre leurs forces et potentiels afin d’encore mieux servir la stratégie globale
  • En ritualisant des moments de rencontres

Voilà les principaux critères qui permettront à l’entreprise de passer de simples enjeux de formation et de feedback à des enjeux plus humains et à impact positif, sans perdre de vue leur logique économique.

Vous êtes prêts à passer du côté lumineux de la force ? Découvrez hiji, la web app qui fait grandir vos collaborateurs !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

La première version de cet article est disponible sur Le Mag RH

2240 1260 Benoît Cresson
Partager

Laisser un commentaire